Bouchons roulants : un projet vert

Bouchons roulants est un merveilleux projet vert: le but est de collecter autant de bouchons en plastique que possible (bouteilles de lait, de coca, de tube de dentifrice, de boites alimentaires..), de les laver (de préférence) et de les donner à l’association Arc En Ciel. Pour chaque tonne de bouchons, une chaise roulante sera offerte à un enfant en besoin.

Le GLFL a installé dans toutes les cours de récréation du GLFL (sauf celles des maternelles) des récipients en verre plexi, où votre enfant pourra déposer lui-même les bouchons. En étant plus conscient de notre consommation quotidienne, on va sensibiliser nos enfants et leur donner un sens de solidarité tout en aidant à préserver notre environnement.

Soyons nombreux à participer, je suis sure qu’on pourra faire mieux que certaines écoles (voir encadré) !

Rappelez-vous :         

1 tonne de bouchons en plastiques → 500 000 bouchons → 1 chaise roulante  → 1 sourire

Pour plus d’information vous pouvez vous renseigner sur leur page facebook ou contacter Arc En Ciel directement au +961-1-495561.

Publicités

5 réflexions sur “Bouchons roulants : un projet vert

  1. Isabelle Peillen

    Oui c’est une tres belle initiative. Je me demande pourquoi la contribution du Lycee n’apparait pas dans le schema de janvier 2011 de AEC alors que l’initiative est en place depuis au moins 2 ans au Lycee.

    Isabelle

  2. Oui, c’est un très beau projet, mais est-il suffisamment implanté et expliqué aux enfants? Interrogé, mon fils en CP me dit connaître ces bacs mais pour lui c’est uniquement les maîtresses qui mettent et ont le droit de mettre d’y des bouchons. Ce qui montre bien au passage la non appropriation des lieux par du moins fils. Il faudrait là qu’un message soit fait passer par le Glfl et les enseignants aux parents et aux enfants pour encourager les enfants à apporter des bouchons. En l’occurrence mon fils refuse d’amener nos bouchons, parce qu’il ne voit pas d’enfants en mettre dans ls bacs de la cour. De facon générale, je pense que les projets citoyens tel celui-là doivent être signalés aux parents pour qu’ils puissent être repris et prolongés à la maison. Citoyens pas seulement à l’école, mais aussi à la maison, dans la cité…
    Elsa

    • En effet, c’est dommage que les enfants ne sont pas motives par l’ecole a participer a ce projet. Esperons que ce genre de projet prendront plus d’importance dans le future!

  3. Mariange Merhi

    Voila une participation facile et efficace sur le plan social et humanitaire. La demarche aide a responsabiliser les jeunes, futurs citoyens.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s