Conference sur l’Internet et nos enfants au GLFL le mardi 9 Decembre!

Une conférence à destination des parents est organisée le MARDI 9 DECEMBRE 2014 à partir de 17h15 à l’amphithéâtre du Grand Lycée Franco-Libanais de Beyrouth.

« L’utilisation de plus en plus précoce du réseau Internet par les jeunes aujourd’hui a un impact absolument impressionnant sur la façon dont ils communiquent, s’informent, socialisent, apprennent et se divertissent. L’Internet est accessible en tout temps et en tout lieu : nos jeunes pensent que ce monde leur appartient et qu’ils le maitrisent par la technologie. Mais cette impression est trompeuse et provoque parfois de terribles catastrophes dans leur vie privée. Pour éviter que ces jeunes entrent dans la vie sociale avec une identité numérique endommagée ou pire, incontrôlée, il est temps de mettre en place une éducation au numérique pour lutter pour la cyber-ignorance”.

Elle sera donnée par Stéphane Bazan , Directeur du Consulting et de la recherche chez Keeward (www.keeward.com) , chargé de recherche à l’Unité interdisciplinaire de recherche en Web Science, au Centre d’études sur le monde arabe moderne de l’USJ et  qui coordonne le Master Web Science et économie numérique à la Faculté de sciences économiques.

Publicités

Incident du primaire : nous interpellons la direction

En réponse à l’acte d’agression dans la cour du primaire, l’équipe du blog souhaite que l’établissement prenne ses responsabilités en matière de sécurité et en informe les parents.

Un courrier d’interpellation, que nous publions ci-dessous, a été adressé à la direction du Glfl pour lui demander des informations ainsi que la mise en place de différentes mesures sur les points suivants : surveillance dans les cours, contrôle aux accès,  encadrement des heures libres, gestion et efficacité des sanctions. Nous insistons sur les mesures préventives, qui  engagent le Glfl  sur le long terme,  pour limiter la violence entre les élèves (projets citoyens, solidaires, anti-harcèlement…).

En tant que parents, nous sommes prêts à rassembler les bonnes volontés pour faire pression sur l’établissement jusqu’à l’obtention de réponses satisfaisantes. Nous invitons les parents qui le souhaitent à apporter leurs témoignages, et à nous rejoindre sur le blog.

—————————————————-

Texte du courrier envoyé ce jour à la direction, avec copie au comité des parents:

Madame, Messieurs,

L’agression qui a eu lieu dans la cour du primaire le 17/02 est une alerte grave pour l’ensemble de la communauté du Glfl. Les effectifs par classes devenus très élevés ont depuis plusieurs années considérablement dégradé la qualité de vie au Glfl, notamment sur le plan de la sécurité  des élèves, avec une violence particulièrement inquiétante aux niveaux collège lycée.

Nous comprenons l’angoisse et la colère des parents des enfants agressés, et déplorons encore le déficit de communication et d’informations précises vis-à-vis des familles.

La sécurité des élèves est une priorité absolue pour les parents et l’établissement. L’institution des récrés décalées est certes une initiative intelligente qui a permis de limiter les agressions, mais l’affaire présente montre que cela est insuffisant et que de nouvelles solutions doivent être mises en place.

Nous demandons:

– La publication des résultats de l’enquête sur l’agression.

-Le suivi des enfants agressés et de leurs pairs.

-La prise de sanctions correctives et dissuasives à l’encontre des agresseurs.

-La diffusion d’un état des lieux de la surveillance dans les cours (nombre d’enfants, nombre et localisation des postes de surveillance, incidents et résolution des conflits…), et d’une réévaluation de la situation en fin d’année scolaire.

-La communication des mesures concrètes qui seront mises en place pour renforcer le contrôle et la sécurité des accès aux différents espaces de l’établissement (entrée/sortie, differents cours de récreation…).

-La présentation des moyens que vous envisagez pour améliorer la surveillance des enfants dans la récré et pour activer et responsabiliser les équipes de surveillance.

-Des solutions à la question des heures libres du collège/lycée.

-Nous pensons que sanctions et mesures sécuritaires sont des solutions de court terme, et qu’il convient d’agir dans un esprit de prévention par l’initiation de projets anti-harcèlement et d’éducation à la citoyenneté, de projets d’appropriation de l’établissement par les élèves et de solidarité intergénérationnelle. Le Glfl est-il prêt à lancer de tels projets, avec le soutien des parents ?

Nous attendons vivement vos réponses à chacun des points mentionnés ci-dessus.

Le chantier n’est pas simple, nous en convenons, mais nous souhaitons qu’il soit traité efficacement et en transparence avec les parents. Nous espérons que vos réponses réussiront à renouer le fil de la confiance familles/école si fortement mise à mal.

Dans l’attente de vous lire, veuillez recevoir, Madame, Messieurs, l’expression de nos meilleures salutations.

Le Blog des parents du Glfl

PS. : Ce courrier est simultanément publié sur notre blog

Attention :

Mme Fabienne DECAESTECKER, proviseure,

M. Thierry LE CAVORZIN, proviseur adjoint lycée,

M. Christian CHALE, proviseur adjoint collège,

M. Antoine SALLOUM, directeur adjoint libanais,

M. Luc BROUTIN, directeur de l’école primaire cycle 3,

M.  Olivier HUSSENET, directeur de l’école primaire cycle 1 et 2,

M. Elie TRABOULSY, CPE,

M. Francois NASR, surveillant principal,

M. Diab FERZLI, surveillant principal.

Un groupe de parents du Glfl lance une pétition…

L’acte d’agression du 17/02 en cour de primaire n’en finit pas de secouer la communauté des parents, fût-t-elle en congé. Les débats houleux entre les parents font apparaître des stratégies et propositions différentes et complémentaires. Ainsi, une pétition a-t-elle été mise en place à l’initiative d’Eric Van Biesen et va circuler aux abords du Glfl dès lundi. A ceux qui ne peuvent se déplacer, le texte de la pétition peut leur être envoyé pour signature en envoyant un mail à e_v_b@hotmail.com.

La stratégie d’action de notre blog ne rejoint pas pour l’heure celle des organisateurs de la pétition. Nous ne faisons là que relayer l’information d’un groupe de parents, chacun de nos membres étant libre de décider individuellement de signer la pétition.

Nous considérons chose positive de voir se développer différents courants de parents, car finalement l’objectif de la pétition, du blog et du comité des parents reste le même : faire baisser la violence au Glfl. Nous sommes ouverts à la discussion avec tous les parents et groupe de parents pour accorder nos stratégies et revendications.

Réunion parents-école des PS

La rencontre entre les parents de PS et l’école s’est déroulée dans une ambiance plutôt bon enfant. De nombreux parents étaient présents. Pour ceux qui n’étaient pas là, voici quelques points qui ont été évoqués () :

-la climatisation de l’établissement est un réel progrès (les enfants sont beaucoup plus calmes et les classes moins bruyantes). Il reste encore quelques réglages à faire (car certaines classes exposées au Nord sont de vrais glacières!). Le direction est informée du problème et est en train de le régler.
A surveiller!

-autre progès important: le dédoublement des récréations (3 services de récré en maternelle et en primaire). S’il est un peu compliqué à mettre en place (notamment pour les maîtresses qui doivent s’habituer à un nouvel emploi du temps), il s’avère très positif : moins de violence en récré, les enfants peuvent profiter pleinement de ce moment de détente et les maîtresses apprécient de récupérer des enfants moins agités.

-pour les enfants qui arrivent par bus, l’école a conscience que les conditions d’accueil ne sont pas satisfaisantes, et causent du stress aux enfants. Des jeux vont être mis à leur disposition, ainsi qu’une mini cour de récré pour rendre ce moment plus sécurisant notamment pour les tout-petits.

-le bilinguisme sera bientôt mis en place (1h/semaine) : les élèves seront avec leurs deux maîtresses (français et arabe) qui travailleront en même temps en classe. Nous saluons  cette initiative et espérons cela débouchera sur des projets communs français/arabe et une valorisation de l’arabe.

-un point important concerne l’accès au GLFL pour les parents qui déposent leurs enfants en voiture. La direction propose de travailler l’autonomie des enfants (de MS et GS) en les préparent à rejoindre leur classe depuis le portail. Les parents  qui le souhaitent pourraient ainsi les déposer plus rapidement (« drop and go »), ce qui devrait diminuer considérablement le stationnement sauvage, tout en rendant les enfants plus autonomes.

-pour tous les parents la direction a rappelé la nécessité de consulter le Guide des Parents qui indique les orientations des programmes de maternelle. Un « guide des nouveaux parents du GLFL » réalisé avec les maîtresses  sera mis en ligne sur le site du GLFL (qui sera transformé très prochainement). La direction appelle les parents à s’exprimer sur ce document pour l’améliorer.

Conférence : Enfants-adolescents: les dangers de l’Internet

Information communiquée par le Comité des Parents :

Votre enfant surfe-t-il sur Internet? Êtes-vous conscients des multiples risques auxquels vos enfants sont exposés en ligne?

Fraude, pornographie, violence, jeux illégaux, vol d’identité, toxicomanie, prédateurs,…vous saurez tout sur les dangers d’Internet le 12 Mai 2011, Amphithéâtre du GLFL, à 16:00.

En réponse aux préoccupations soulevées par les parents relatives aux risques que leurs enfants encourent sur Internet et conformément au projet d’établissement sur la prévention, il est de notre devoir de prendre des mesures nécessaires pour créer un environnement sûr pour nos élèves en sensibilisant les parents aux dangers et risques d’Internet.

Aussi, le Grand Lycée Franco Libanais, avec le soutien du Comité des Parents et en partenariat avec l’Autorité de Régulation des Télécommunications (ART) vous invite à assister à une présentation sur les risques d’Internet et les remèdes pour protéger nos enfants, le 12 mai 2011 à 16:00, Amphithéâtre du GLFL.

Mme Corine Feghaly, expert en Affaires du Consommateur à l’ART exposera les dangers auxquels vos enfants font face dans le cyberespace et détaillera les mesures préventives à entreprendre par les parents pour les protéger.

Compte-rendu de la réunion de la commission Mieux Vivre au Lycée : des actions et des projets

La commission « Mieux vivre » s’est réunie jeudi 31 mars 2011. Étaient présents l’équipe de direction du GLFL, des membres du comité des parents, des représentants de parents d’élèves, des représentants des lycéens, un représentant de Connex.

1) Actions réalisées en 2010-2011

Maternelle :

-Achat de deux nouvelles structures de jeux pour les cours de récréation.

-Mise en place de 3 services de restauration à la cantine ce qui permet de faire passer le nombre d’enfants présents dans le réfectoire à 40/50 au lieu de 90. Cela représente un progrès notable sur le plan du bruit : les enfants peuvent manger dans le calme.

Sur le plan de l’encadrement, il y a une assistante pour 10 enfants, ce qui est tout à fait correct.

Pour les petites sections, la pause-repas a été étendue à 30 minutes.

Élémentaire

-Suppression de la cafétéria des produits jugés trop sucrés, trop salés.

La question de savoir si cette mesure doit être étendue au collège et au lycée sera débattue dans le cadre de petits groupes de réflexion animés par le Conseil de la Vie Lycéenne.

-La partition de la cour, avec une ligne bleue au sol permet de diminuer les bousculades. Les enfants plus jeunes (CP, CE1, CE2)  ne sont plus mélangés avec les enfants plus âgés (CM1, CM2).

Certes, la ligne est franchissable, mais le succès de cette mesure repose sur le fait que les enfants doivent en intégrer le sens : éviter que les plus jeunes ne se fassent bousculer par les plus âgés. Il s’agit pour eux de comprendre le bien-fondé de la mesure.

-Il y a deux cafétéria distinctes. Des plats du jour peuvent être achetés à la cafétéria principale. Les enfants du cycle II peuvent y accéder. Dans ce cas, ils peuvent franchir la ligne bleue, et les grands doivent leur laisser la place.

(NB : ne connaissant pas les locaux, nous avons reconstitué ce dernier point d’après ce que nous avons compris lors de la réunion. Une visite de l’établissement pour tous les nouveaux parents devrait être organisée, afin de mieux visualiser l’espace dans lequel évoluent nos enfants, qui lorsqu’on ne le connaît pas s’apparente à un véritable dédale !).

Collège/Lycée

-Ouverture d’une salle de cinéma, d’un pôle artistique.

-Mise à disposition de 224 casiers pour les 4e/3e.

-Mise en service du tunnel.

-Grillage de protection entre le terrain de handball et la piste d’athlétisme.

-Rationalisation du stockage du matériel de la piscine.

-Au sujet de l’hygiène des vestiaires et de la piscine : l’administration tient à préciser que la piscine du stade du Chayla est une des piscines les mieux contrôlées du Liban. Les tests sont régulièrement effectués. Par souci de transparence, ceux-ci seront rendus publics sur le site internet du Lycée, pour couper court à toute rumeur concernant la propreté des eaux. Le Lycée tient également à informer que le bassin peut être fermé à tout moment si l’eau ne répond plus aux critères.

Concernant l’hygiène dans les vestiaires, des équipes de nettoyage sont présentes sur place, mais les élèves eux-mêmes doivent être responsabilisés, par exemple en évitant de manger dans les vestiaires.

2) Projets en cours

-Des arbres seront replantés dans la cour.

-Une pelouse synthétique sera posée dans l’une des cours de récréation. Un parent d’élève s’est proposé de le faire gratuitement.

-Un terrain de billes sera créé dans la cour du primaire. Des règles du jeu seront distribuées aux élèves qui seront invités à venir avec leur matériel (billes). Cela participe de la politique du jeu mise en place pour faire face aux phénomènes de violence.

-La sécurité sur la terrasse supérieure va être renforcée.

-La bibliothèque des maternelle sera informatisée et le fonds s’est accru d’au moins 200 livres récupérés dans les salles de classe. Les enfants s’y rendront avec leur enseignante à raison d’une heure toutes les deux semaines.

Un demi-poste de bibliothécaire sera créé pour en assurer le fonctionnement.

-Un programme de recyclage du papier, des bouteilles en plastique et des bouchons va être systématisé à l’école maternelle et élémentaire.

Le recyclage sera confié à l’association Recycle Lebanon.

Nous attirons l’attention sur le fait qu’il faut faire une vraie sensibilisation auprès des élèves.

Pourquoi pas de recyclage prévu au collège et au lycée ? Le programme est à l’étude, mais certaines questions doivent encore être résolues (manutention des déchets qui peuvent être très volumineux, espaces de stockage à prévoir).

Les familles sont invitées à encourager ce comportement citoyen de la part des enfants. L’administration souligne que des expériences de nettoyage de la cour de récréation par les élèves eux-mêmes, afin de les responsabiliser sur la nécessité de prendre soin de leur école sont déjà tentées. Les élèves y répondent favorablement.

L’opération « Lycée propre » a également été lancée. Une vingtaine d’élèves volontaires viennent au lycée le samedi pour nettoyer les salles de classe, blanchir les murs.

Il en va de l’image de l’établissement. Les élèves doivent se sentir impliqués dans leur établissement et s’approprier les lieux. Cela résoudra une grande partie des problèmes d’incivisme qui sont constatés.

-La climatisation va être installée (1/3 de l’établissement chaque année. C’est un programme sur 3 ans,  qui va débuter en avril.

3) Projets à l’étude

Revêtement de la cour de récréation (laquelle ?).

-Un audit du CDI va être mené. Il s’agit de voir ce que l’on peut faire face à la compétition des usagers (enseignants encadrant leurs élèves pour une recherche documentaire, élèves effectuant une recherche, élèves en récréation cherchant un peu de calme dans un endroit accueillant pour travailler).

La réflexion portera sur la meilleure façon de favoriser l’accès au CDI hors des temps de classe. Un partage du temps entre collégiens et lycéens est déjà mis en place.

Par ailleurs, il est constaté que les salles d’études sont désertées. Il faudrait les aménager en vraies salles de travail, accueillantes, avec un minimum d’investissement pour désengorger le CDI : tables pour travailler en groupe, ordinateur, imprimante, dictionnaires.

Dans certains établissement français, pourtant classés ZEP, les élèves ont accès en autonomie aux salles de classe. Pourquoi ne pas l’envisager au Lycée ?

Le comité des parents évoque la possibilité de mettre des caméras de vidéo-surveillance. L’administration répond que ce n’est pas envisageable, car le but est d’éduquer les élèves afin de leur faire prendre conscience qu’il ne faut pas dégrader le matériel du lycée. Cela implique un travail de sensibilisation des élèves sur la notion de patrimoine commun.

Connex

Un des problèmes majeurs rencontrés par la compagnie est celui des retards des bus au départ du lycée à 14h. Cela est parfois du à un seul élève, qui, parce qu’il ne se rend pas immédiatement à son bus, peut retarder toute la chaine des bus qui se retrouvent ainsi bloqués. La compagnie Connex a rédigé une circulaire à l’attention des parents pour évoquer ce phénomène. Les élèves qui retardent les bus sans motif seront sanctionnés. Les enseignants sont également invités à ne pas garder les élèves après 14h.

-Ce dernier point est relié à celui des horaires. Le constat est le suivant : les allègements d’horaires qui ont été mis en place se traduisent à la fois par de nouvelles contraintes pour les autobus (surtout concernant la sécurité des enfants car la question de la responsabilité des enfants pendant ces temps morts est posée) et également par des temps d’attente très longs pour les enfants.

L’administration propose de réaménager les horaires (en revenant à l’horaire initial 4 jours par semaine et en terminant à midi un jour).

Cette question ne saurait être tranchée sans un véritable débat qui impliquerait la communauté des parents dans son ensemble. L’administration a bien reçu le message.

-Créer un livret d’accueil à l’attention des nouveaux parents.

4) Questions diverses

Il est rappelé que les portables sont interdits pour les élèves de maternelle et de primaire en raison des risques pour la santé que l’utilisation de ces appareils entraine pour la santé des cerveaux encore en formation.

Pour les collégiens et les lycéens, les portables doivent rester dans les cartables et ne doivent en aucun cas être utilisés en classe, et surtout pas pendant les contrôles. Le règlement intérieur du lycée, signé par les parents est très explicite là dessus. Partant, nous estimons qu’il est nécessaire de faire prendre conscience aux parents de l’engagement que représente le fait de signer le règlement intérieur. Il y a un contrat de confiance, une parole engagée. Les parents doivent s’y tenir et jouer leur rôle en restant vigilants face à leurs enfants.