Récupération des jours de grève : rappel du calendrier

Suite à la décision prise en Conseil d’Établissement le 15 janvier 2013 et révisée le 11 mars 2013, les cours de récupération auront lieu :

Samedi 06 avril 2013 : 7h45-12h30. Les devoirs communs seront maintenus.

Ainsi que pendant les vacances de printemps :

Lundi 22 avril 2013: 7h45-12h30

Mardi 23 avril 2013: 7h45-12h30

Classes concernées : toutes les classes de 6ème, 5ème, 4ème et 2ndes ainsi que toutes les classes de maternelle et primaire à l’exception des MSA, CPH, CE1F, CE2A, CM1A et CM2F

Consultez le site du Glfl : http://www.glfl.edu.lb/

Publicités

Mouvement de grève des enseignants : quelques éléments d’information

La récurrence des mouvements de grève des enseignants depuis la rentrée inquiète à juste titre les parents. Face à la circulation d’informations contradictoires et au manque de communication (puisque les parents n’ont reçu aucun sms annonçant la grève du 27), nous avons tenté d’y voir plus clair en interrogeant le comité des parents et quelques enseignants. Voici une petite synthèse sur cet épineux problème pour tenter de comprendre la situation au Glfl :

Une manifestation des enseignants le 15 décembre 2011

-Les augmentations des frais de scolarité qui ont été votées l’année dernière concernaient la revalorisation des salaires des enseignants (loi 159 et 223). 4,5 échelons supplémentaires ont été accordés aux enseignants (avec rétroactif depuis 2010) + une prime de cherté de vie pour les personnels non enseignants. Elles ont été versées intégralement aux personnels concernés contrairement à la rumeur publique (ce qui n’est pas le cas dans certaines écoles).

-Concernant le mouvement actuel, il s’agit d’un bras de fer entre le syndicat des enseignants et le gouvernement concernant la revalorisation des grilles de salaire qui n’ont pas bougé depuis 1996, et l’application de la prime de cherté de vie aux enseignants des écoles privées. La pression sur le gouvernement concerne également les enseignants du public. Des fonctionnaires ont également rejoint au mouvement. Le droit de grève constitue un droit et une liberté inaliénables que l’on se doit de défendre que ce soit pour nous pour les autres (voir article de Michel Touma dans l’Orient le Jour). Les parents ne peuvent en aucun cas s’y opposer sous prétexte qu’ils ont payé des frais de scolarité pour leurs enfants.

-Concernant le Glfl en particulier, le syndicat des profs est très actif au niveau national. Cela signifie qu’un mouvement de grève décidé au niveau national a de fortes chances d’être  appliqué au Glfl (sous réserve d’un vote dans ce sens par l’assemblée générale des enseignants). Dans d’autres écoles (et nous ne parlons pas des cas où les profs ont simplement subi des pressions pour ne pas faire grève), des compromis ont été passés entre les enseignants et la direction, comme par exemple le  paiement de la prime de cherté de vie indépendamment du vote de la loi. Il faut comprendre que de telles négociations au cas par cas entravent l’obtention d’une solution nationale, durable et bénéficiant à tous les enseignants (notamment ceux subissant des pressions de la part de leur établissement).

-Pour en revenir aux parents, les problèmes  sont de trois ordres :

  1. Puis-je envoyer mon enfant si je n’ai personne pour le garder à la maison? Théoriquement oui. Un service minimum a été mis en place par le Glfl. Mais il n’a manifestement pas permis d’accueillir suffisamment d’enfants. Nous demandons donc qu’il soit renforcé et étendu, dans le cas où le mouvement de grève perdurerait pour permettre l’accueil de davantage d’élèves en toute sécurité. Nous souhaitons que le Glfl informe mieux les parents sur ce dispositif.
  2. Les jours de grève seront-ils rattrappés? Pour les classes à examen la question ne se pose pas puisque les cours sont assurés. Pour les autres classes, manquer quelques jours n’est pas la fin du monde (qu’on se rappelle les scolarités perturbées durant la guerre). Des solutions sont étudiées mais il n’est pas facile de trouver un consensus.
  3. Est-ce que les scolarités vont continuer d’augmenter? Pour ce dernier point, il y a d’âpres négociations entre le comité des parents et l’administration afin de limiter au maximum la contribution des parents. Nous espérons que le comité pourra obtenir la transparence demandée par les parents et freiner l’augmentation des factures. Nous payons des scolarités importantes sans savoir exactement comment sont réparties les dépenses.

Conseil d’école du 7 novembre : nos remarques transmises au Comité des parents

Voici les points que nous aimerions voir débattus lors du premier conseil d’école de l’année qui aura lieu le 7 novembre.

-Le poids des cartables.
Nous remarquons tous que les élèves du primaire ont souvent des cartables dont le poids dépassent les 10% autorisés. Comment la direction compte-t-elle résoudre ce problème de santé publique? Nous notons que souvent les enfants transportent dans leurs cartables des livres/cahiers dont ils n’ont pas besoin. En attendant la généralisation des nouvelles technologies dans l’enseignement, un premier pas serait de demander aux maîtresses, quand elles ne donnent pas de travail pour le lendemain, de faire enlever les livres et les cahiers aux élèves. Ainsi, pourquoi le cahier de maison (en CP)  ne resterait-il pas à la maison? La maîtresse pourrait le demander tous les 15 jours  pour vérifier la régularité du travail.

-Pause-déjeuner pour le périscolaire.
Les élèves du périscolaire qui commencent 13h45 n’ont aucune pause-déjeuner. Serait-il possible de leur laisser la possibilité de manger entre la fin des cours et le début des activités? Ne serait-ce que 10 mn, le temps d’avaler de quoi recharger leurs batteries.
-Cahier de maison en CP.
Ne peut-on avoir des cahiers avec des lignes, pas des carreaux? Les enfants souffrent et peinent à faire leurs devoirs sur des cahiers qui diffèrent de ceux utilisés en classe.

-Air conditionné dans les classes.
Il faudrait donner à toutes les maitresses les télécommandes pour régler la température dans les classes et les encourager à réguler la température surtout si les enfants ont un cours de sport juste avant d’entrer en classe.

-BCD.
Quelles sont les possibilités réelles pour les enfants d’y accéder pendant les récréations et où en est-on du renouvellement du fonds de livres?

-Privation de sport.
On nous signale au moins un cas de classe privée de sport comme punition collective. Pensez-vous vraiment cette punition constructive, et quelle image du sport véhicule-t-elle ?

Rentrée 2012-2013 : ce qui va changer au Glfl

Cela n’aura échappé à personne, la rentrée 2012-2013 est placée sous le signe des changements. En voici quelques-uns, parmi les plus notables :

-D’importants travaux de rénovation ont été menés durant l’été, inaugurant de profonds réaménagements dans l’établissement (avec la future construction d’un nouveau bâtiment pour laquelle un appel à concurrence a été lancé au début de l’été). Des explications et des photos sont disponibles sur la page d’accueil du site du Glfl : http://www.glfl.edu.lb/

Les travaux de l’été ont porté sur la mise en sécurité et la rénovation de certains points de l’établissement, et l’achat de matériel pédagogique, La dimention écologique est également prise en compte dans ces travaux (lampes LED).

-Les horaires du collège et du lycée ont été modifiés cette année, offrant aux élèves une véritable pause de 50 mn en milieu de journée. Si ces changements peuvent entraîner de nouvelles contraintes  pour certaines familles, ils donnent l’occasion aux élèves de faire une  pause, afin de déjeuner, de s’engager dans des activités associatives, ou simplement de décompresser avant d’entamer dans les meilleures conditions les apprentissages de l’après-midi.

-La rentrée en petite section est désormais échelonnée, afin d’adoucir la rupture que constitue l’entrée à l’école maternelle. Les parents ont été informés en temps utile du déroulement de ces journées et  l’appropriation des lieux se fait avec des effectifs réduits sur des journées moins longues.

-Le respect des règles de vie est une priorité de la rentrée. Un nouveau règlement intérieur sera instauré et les règles de vie seront rappelées aux élèves par des pictogrammes affichés dans les couloirs du lycée et du collège. Un système de sanctions contre les élèves qui dégraderaient les locaux ou le matériel sera également mis en place.
Bonne rentrée à tous!

Conseil d’école du 16 juin : nos idées… à vos commentaires

En vue de la préparation du conseil d’école du 16 juin, voici les remarques que nous transmettrons au Comité des parents. Si vous avez d’autres points que vous souhaitez soulever, ajoutez un commentaire d’ici lundi matin, nous relayerons.

Nous remercions les équipes enseignantes, directeurs et parents accompagnateurs pour les sorties scolaires de cette année ainsi que l’animation et l’information du Blog du Primaire.

Nous souhaitons :

-La mise en place d’une commission sortie (suivi de la qualité et de l’organisation des sorties, maîtrise des prix…),

-L’obtention de meilleurs prix pour les sorties scolaires,

-La publication d’un rapport d’activité annuel des différentes commissions du lycée (« mieux vivre », culture, alimentation).

-Une amélioration de l’offre culturelle en langue arabe : faire appel à des compagnies de spectacle de qualité (Kahraba, Khayal, revoir complètement l’offre de livres en langue arabe dans les BCD et Marmothèque.

-La mise en place d’une commission  sportive. De nombreuses études montrent l’importance du sport dans le domaine de l’éducation, notamment pour canaliser l’énergie des jeunes et réduire « leur violence ». Cela pourrait être aussi un point de départ pour la communication entre les élèves d’âge différent.

3 spectacles en arabe rendent hommage au printemps

En ce début de printemps, 3 spectacles pour enfants en langue arabe sur le thème de la nature et de la vie. Courrez-y ce week-end !

1-Mille et une Roses ألف وردة ووردة

Toute en poésie, la pièce du Théâtre Libanais de Marionnettes parle des quatre saisons et traite des étapes de la vie et des idées associées à la maturité.

Théâtre le Tournesol | Samedi 31 mars 2012 à 16h00 | Tel: (01) 381290 ; (71) 997959 | 3-10 ans

http://www.khayal.org

2-L’Or vert الذهب الاخضر

Pièce de la troupe Les Amis des Marionnettes, en hommage à l’olivier.  Sawsan et Malo jouent dans le champ.Un des oliviers est malade, les enfants décident de le soigner avec l’aide du fermier… Un jeu de rôle permet d’impliquer les spectateurs.
La pièce a été créée dans le cadre du volet « sensibilisation » du projet L’Olio del Libano (aide sociale et économique aux familles des producteurs d’olives).

المسرحيّة الجديدة لفرقة أصدقاء الدمى « الذهب الأخضر » هي تكريم لشجرة الزيتون وتوعية للناشئة.

Théâtre Monnot | Samedi 31 mars 2012 à 17h00 | Tel: 01 20 24 22

http://www.facebook.com/Lesamisdesmarionnettes

3-Maryam chez Teta  مريم عند التيتا

Une pièce de théâtre pour sensibiliser les plus jeunes à la protection de l’environnement.
Myriam et Hala partent en week-end chez leur téta qui, à travers divers événements, les amènera à comprendre qu’on a besoin de la nature

Le Théâtre de Gisèle (Théâtre Odéon- Antélias) | Samedi et Dimanche | Tel: 04 411 780

http://www.facebook.com/om2LB

En savoir plus:

http://www.agendaculturel.com/weekend-details.aspx?PageID=2718

http://www.iloubnan.info/fr/detail/2/69843

Conseil d’école du 15 mars : ajoutez vos commentaires!

En vue de la préparation du conseil d’école du 15 mars, voici les remarques que nous comptons transmettre au Comité des parents.

N’hésitez pas à réagir et à nous faire part de vos commentaires pour que nous puissions les reporter dans le mail que nous leur adresserons (avant lundi 12 mars) :

1-Sorties pédagogiques : nous avons noté une nette amélioration sur le plan qualitatif.

Toutefois, certains points peuvent encore être améliorés : les tarifs (certaines sorties ayant des prix trop élevé aux yeux des parents, voir si on ne pourrait pas donner le détail), la course contre la montre pendant les sorties (qui fait négliger certains aspects importants comme l’esprit collectif, le respect de l’environnement et des personnes qui encadrent).

Nous proposons la mise en place d’une commission sorties (regroupant quelques parents, quelques maîtresses, et la direction) qui aurait pour mission de faire le point sur ce qui a bien marché, et améliorer ce qui pourrait l’être et de rédiger une charte du parent accompagnateur.

2-Eclaircissement sur les 75000LL : annuel ou trimestriel? Quid des PS qui ne sortent jamais (spectacles à 8000 LL maximum)?

3-Bilinguisme et langue arabe : quel bilan du bilinguisme ? Pourquoi ne pas multiplier les projets en bilinguisme et les sorties en arabe. Le Glfl a un rôle pionner à jouer en la matière. Par exemple : le projet carnaval pourrait être conduit dans les deux langues.

4-Sécurité/Violence : est-il prévu de mener des projets autour de la citoyenneté : le savoir-être à l’école, l’appropriation des lieux… A quelles améliorations peut-on s’attendre sur ce point ?

5-Effectifs : peut-on s’attendre à de nouvelles diminutions dans les années à venir pour avoir une stabilisation autour de 27 élèves/classe dans toutes les sections ce qui serait idéal ?

6-BCD en arabe : pourquoi ne pas faire une évaluation du fonds de la BCD et constituer une commission bibliothèque (qui intègrerait un ou deux parents) afin de favoriser le renouvellement des acquisitions?