Conseil d’école du 15 mars : ajoutez vos commentaires!

En vue de la préparation du conseil d’école du 15 mars, voici les remarques que nous comptons transmettre au Comité des parents.

N’hésitez pas à réagir et à nous faire part de vos commentaires pour que nous puissions les reporter dans le mail que nous leur adresserons (avant lundi 12 mars) :

1-Sorties pédagogiques : nous avons noté une nette amélioration sur le plan qualitatif.

Toutefois, certains points peuvent encore être améliorés : les tarifs (certaines sorties ayant des prix trop élevé aux yeux des parents, voir si on ne pourrait pas donner le détail), la course contre la montre pendant les sorties (qui fait négliger certains aspects importants comme l’esprit collectif, le respect de l’environnement et des personnes qui encadrent).

Nous proposons la mise en place d’une commission sorties (regroupant quelques parents, quelques maîtresses, et la direction) qui aurait pour mission de faire le point sur ce qui a bien marché, et améliorer ce qui pourrait l’être et de rédiger une charte du parent accompagnateur.

2-Eclaircissement sur les 75000LL : annuel ou trimestriel? Quid des PS qui ne sortent jamais (spectacles à 8000 LL maximum)?

3-Bilinguisme et langue arabe : quel bilan du bilinguisme ? Pourquoi ne pas multiplier les projets en bilinguisme et les sorties en arabe. Le Glfl a un rôle pionner à jouer en la matière. Par exemple : le projet carnaval pourrait être conduit dans les deux langues.

4-Sécurité/Violence : est-il prévu de mener des projets autour de la citoyenneté : le savoir-être à l’école, l’appropriation des lieux… A quelles améliorations peut-on s’attendre sur ce point ?

5-Effectifs : peut-on s’attendre à de nouvelles diminutions dans les années à venir pour avoir une stabilisation autour de 27 élèves/classe dans toutes les sections ce qui serait idéal ?

6-BCD en arabe : pourquoi ne pas faire une évaluation du fonds de la BCD et constituer une commission bibliothèque (qui intègrerait un ou deux parents) afin de favoriser le renouvellement des acquisitions?

Publicités

Sondage parents sur les 3 améliorations prioritaires: les résultats

Peu avant la fin des classes (juin 2011), nous avons lancé un premier sondage en ligne pour recueillir l’opinion des parents sur les 3 principales améliorations qu’il y aurait à apporter au Grand Lycée (choix entre 8 réponses, avec possibilité de réponse ouverte).

A l’heure de la rentrée 2011-2012, les résultats se présentent de la manière suivante :

Effectifs par classe = 32%

Qualité de l’enseignement = 22%

Gestion de la violence = 19%

Qualité des locaux et des équipements = 8%

Transports = Offre d’alimentation = Activités périscolaires = 6%

Autre = 2%

Priorité est donc donnée pour 3 questions de fonds.

Autant l’importance  des effectifs était prévisible étant donnée la réputation de surcharge des classes du Glfl, autant nous étions loin de penser que la qualité de l’enseignement serait aussi prégnante. On peut d’ailleurs se demander si tous les parents entendent la même chose par « qualité de l’enseignement », s’agit-il de la pédagogie, des connaissances acquises, du niveau de l’arabe, de la capacité d’être intellectuellement autonome, des valeurs… ?

Quant aux transports, ils apparaissent finalement moins prioritaires que prévus.

Certes, il est difficile de savoir dans quelle mesure les 151 personnes qui ont répondu au sondage sont vraiment représentatives des parents du Glfl, mais il confirme tout de même la nécessité de travailler a la baisse des effectifs par classe, d’un certain  manque de confiance dans l’enseignement dispensé, et la violence qui inquiète les parents. Les 2 derniers points pourraient être adoucis si le Glfl communiquait plus et mieux sur sa pédagogie et ses programmes et sur les mesures récemment prises pour endiguer la violence.

Sur un sujet proche, voir aussi les résultats en ligne du récent sondage du Pèlerin Magazine « ce que les parents attendent de l’école ».

Diminution des effectifs : pas de changement de politique?

Dans le rapport du Conseil d’Ecole du 23/11/2011, sous la rubrique « Diminution du nombre d’élève par classe »nous pouvons lire les chiffres suivants :

Structure effective de l’école à la rentrée de septembre 2010 :
– 6 classes de PS (32 en moyenne) MS (34,5) GS (34,5)
– 8 classes de CP : 27 élèves / classe
– 7 classes de CE1 32 élèves / classe
– 7 classes de CE2 : 33,5 élèves/classe
– 7 classes de CM1 : 31 élèves / classe
– 8 classes de CM2 : 30, 5 élèves / classe

Nous apprenons ensuite que les « contraintes fortes » qui pèsent sur l’établissement ne permettent pas d’envisager un allègement des effectifs. La politique d’inscriptions actuelle est ainsi parfaitement assumée. La solution sera sûrement à terme d’ouvrir un autre établissement. Mais comment pouvons-nous croire que ce choix conduira effectivement à une diminution du nombre d’élèves par classe,  et que la même politique de classes surchargées ne sera pas menée?

Or cette question est essentielle. Il en va de la qualité des apprentissages . A certaines études visant à montrer que le taux de réussite est identique à 25 comme à 35 élèves/classe nous opposons le simple bon sens (l’enseignant est plus disponible pour 20 élèves que pour 35, il y a moins de bruit, donc d’agressivité etc),  mais aussi les témoignages des professeurs et des élèves qui souffrent de cette situation (surtout  les élèves en difficulté).

Voir sur cette question l’article suivant : l’effectif des classes en débat (Sciences Humaines, 2004)