Rentrée 2012-2013 : ce qui va changer au Glfl

Cela n’aura échappé à personne, la rentrée 2012-2013 est placée sous le signe des changements. En voici quelques-uns, parmi les plus notables :

-D’importants travaux de rénovation ont été menés durant l’été, inaugurant de profonds réaménagements dans l’établissement (avec la future construction d’un nouveau bâtiment pour laquelle un appel à concurrence a été lancé au début de l’été). Des explications et des photos sont disponibles sur la page d’accueil du site du Glfl : http://www.glfl.edu.lb/

Les travaux de l’été ont porté sur la mise en sécurité et la rénovation de certains points de l’établissement, et l’achat de matériel pédagogique, La dimention écologique est également prise en compte dans ces travaux (lampes LED).

-Les horaires du collège et du lycée ont été modifiés cette année, offrant aux élèves une véritable pause de 50 mn en milieu de journée. Si ces changements peuvent entraîner de nouvelles contraintes  pour certaines familles, ils donnent l’occasion aux élèves de faire une  pause, afin de déjeuner, de s’engager dans des activités associatives, ou simplement de décompresser avant d’entamer dans les meilleures conditions les apprentissages de l’après-midi.

-La rentrée en petite section est désormais échelonnée, afin d’adoucir la rupture que constitue l’entrée à l’école maternelle. Les parents ont été informés en temps utile du déroulement de ces journées et  l’appropriation des lieux se fait avec des effectifs réduits sur des journées moins longues.

-Le respect des règles de vie est une priorité de la rentrée. Un nouveau règlement intérieur sera instauré et les règles de vie seront rappelées aux élèves par des pictogrammes affichés dans les couloirs du lycée et du collège. Un système de sanctions contre les élèves qui dégraderaient les locaux ou le matériel sera également mis en place.
Bonne rentrée à tous!

A propos des cours du mercredi…

Une rumeur qui prétend que nous sommes pour la suppression des cours le mercredi et le travail le samedi circule.

Une mise au point s’impose : la question des horaires et du rythme hebdomadaire ne fait pas partie de notre programme. C’est une question importante, qui si elle se posait, mériterait d’être débattue. Dans tous les cas, notre groupe s’engage, s’il est élu, à consulter les parents de façon démocratique pour tout changement important concernant la vie du Lycée.

Notre programme détaillé, fruit de nos débats, est disponible sur notre blog. Nous sommes à votre disposition pour vous rencontrer mardi 22 novembre de 10h à 13h au Jardin public de Sin el Fil. Plus d’infos.

Compte-rendu de la réunion de la commission Mieux Vivre au Lycée : des actions et des projets

La commission « Mieux vivre » s’est réunie jeudi 31 mars 2011. Étaient présents l’équipe de direction du GLFL, des membres du comité des parents, des représentants de parents d’élèves, des représentants des lycéens, un représentant de Connex.

1) Actions réalisées en 2010-2011

Maternelle :

-Achat de deux nouvelles structures de jeux pour les cours de récréation.

-Mise en place de 3 services de restauration à la cantine ce qui permet de faire passer le nombre d’enfants présents dans le réfectoire à 40/50 au lieu de 90. Cela représente un progrès notable sur le plan du bruit : les enfants peuvent manger dans le calme.

Sur le plan de l’encadrement, il y a une assistante pour 10 enfants, ce qui est tout à fait correct.

Pour les petites sections, la pause-repas a été étendue à 30 minutes.

Élémentaire

-Suppression de la cafétéria des produits jugés trop sucrés, trop salés.

La question de savoir si cette mesure doit être étendue au collège et au lycée sera débattue dans le cadre de petits groupes de réflexion animés par le Conseil de la Vie Lycéenne.

-La partition de la cour, avec une ligne bleue au sol permet de diminuer les bousculades. Les enfants plus jeunes (CP, CE1, CE2)  ne sont plus mélangés avec les enfants plus âgés (CM1, CM2).

Certes, la ligne est franchissable, mais le succès de cette mesure repose sur le fait que les enfants doivent en intégrer le sens : éviter que les plus jeunes ne se fassent bousculer par les plus âgés. Il s’agit pour eux de comprendre le bien-fondé de la mesure.

-Il y a deux cafétéria distinctes. Des plats du jour peuvent être achetés à la cafétéria principale. Les enfants du cycle II peuvent y accéder. Dans ce cas, ils peuvent franchir la ligne bleue, et les grands doivent leur laisser la place.

(NB : ne connaissant pas les locaux, nous avons reconstitué ce dernier point d’après ce que nous avons compris lors de la réunion. Une visite de l’établissement pour tous les nouveaux parents devrait être organisée, afin de mieux visualiser l’espace dans lequel évoluent nos enfants, qui lorsqu’on ne le connaît pas s’apparente à un véritable dédale !).

Collège/Lycée

-Ouverture d’une salle de cinéma, d’un pôle artistique.

-Mise à disposition de 224 casiers pour les 4e/3e.

-Mise en service du tunnel.

-Grillage de protection entre le terrain de handball et la piste d’athlétisme.

-Rationalisation du stockage du matériel de la piscine.

-Au sujet de l’hygiène des vestiaires et de la piscine : l’administration tient à préciser que la piscine du stade du Chayla est une des piscines les mieux contrôlées du Liban. Les tests sont régulièrement effectués. Par souci de transparence, ceux-ci seront rendus publics sur le site internet du Lycée, pour couper court à toute rumeur concernant la propreté des eaux. Le Lycée tient également à informer que le bassin peut être fermé à tout moment si l’eau ne répond plus aux critères.

Concernant l’hygiène dans les vestiaires, des équipes de nettoyage sont présentes sur place, mais les élèves eux-mêmes doivent être responsabilisés, par exemple en évitant de manger dans les vestiaires.

2) Projets en cours

-Des arbres seront replantés dans la cour.

-Une pelouse synthétique sera posée dans l’une des cours de récréation. Un parent d’élève s’est proposé de le faire gratuitement.

-Un terrain de billes sera créé dans la cour du primaire. Des règles du jeu seront distribuées aux élèves qui seront invités à venir avec leur matériel (billes). Cela participe de la politique du jeu mise en place pour faire face aux phénomènes de violence.

-La sécurité sur la terrasse supérieure va être renforcée.

-La bibliothèque des maternelle sera informatisée et le fonds s’est accru d’au moins 200 livres récupérés dans les salles de classe. Les enfants s’y rendront avec leur enseignante à raison d’une heure toutes les deux semaines.

Un demi-poste de bibliothécaire sera créé pour en assurer le fonctionnement.

-Un programme de recyclage du papier, des bouteilles en plastique et des bouchons va être systématisé à l’école maternelle et élémentaire.

Le recyclage sera confié à l’association Recycle Lebanon.

Nous attirons l’attention sur le fait qu’il faut faire une vraie sensibilisation auprès des élèves.

Pourquoi pas de recyclage prévu au collège et au lycée ? Le programme est à l’étude, mais certaines questions doivent encore être résolues (manutention des déchets qui peuvent être très volumineux, espaces de stockage à prévoir).

Les familles sont invitées à encourager ce comportement citoyen de la part des enfants. L’administration souligne que des expériences de nettoyage de la cour de récréation par les élèves eux-mêmes, afin de les responsabiliser sur la nécessité de prendre soin de leur école sont déjà tentées. Les élèves y répondent favorablement.

L’opération « Lycée propre » a également été lancée. Une vingtaine d’élèves volontaires viennent au lycée le samedi pour nettoyer les salles de classe, blanchir les murs.

Il en va de l’image de l’établissement. Les élèves doivent se sentir impliqués dans leur établissement et s’approprier les lieux. Cela résoudra une grande partie des problèmes d’incivisme qui sont constatés.

-La climatisation va être installée (1/3 de l’établissement chaque année. C’est un programme sur 3 ans,  qui va débuter en avril.

3) Projets à l’étude

Revêtement de la cour de récréation (laquelle ?).

-Un audit du CDI va être mené. Il s’agit de voir ce que l’on peut faire face à la compétition des usagers (enseignants encadrant leurs élèves pour une recherche documentaire, élèves effectuant une recherche, élèves en récréation cherchant un peu de calme dans un endroit accueillant pour travailler).

La réflexion portera sur la meilleure façon de favoriser l’accès au CDI hors des temps de classe. Un partage du temps entre collégiens et lycéens est déjà mis en place.

Par ailleurs, il est constaté que les salles d’études sont désertées. Il faudrait les aménager en vraies salles de travail, accueillantes, avec un minimum d’investissement pour désengorger le CDI : tables pour travailler en groupe, ordinateur, imprimante, dictionnaires.

Dans certains établissement français, pourtant classés ZEP, les élèves ont accès en autonomie aux salles de classe. Pourquoi ne pas l’envisager au Lycée ?

Le comité des parents évoque la possibilité de mettre des caméras de vidéo-surveillance. L’administration répond que ce n’est pas envisageable, car le but est d’éduquer les élèves afin de leur faire prendre conscience qu’il ne faut pas dégrader le matériel du lycée. Cela implique un travail de sensibilisation des élèves sur la notion de patrimoine commun.

Connex

Un des problèmes majeurs rencontrés par la compagnie est celui des retards des bus au départ du lycée à 14h. Cela est parfois du à un seul élève, qui, parce qu’il ne se rend pas immédiatement à son bus, peut retarder toute la chaine des bus qui se retrouvent ainsi bloqués. La compagnie Connex a rédigé une circulaire à l’attention des parents pour évoquer ce phénomène. Les élèves qui retardent les bus sans motif seront sanctionnés. Les enseignants sont également invités à ne pas garder les élèves après 14h.

-Ce dernier point est relié à celui des horaires. Le constat est le suivant : les allègements d’horaires qui ont été mis en place se traduisent à la fois par de nouvelles contraintes pour les autobus (surtout concernant la sécurité des enfants car la question de la responsabilité des enfants pendant ces temps morts est posée) et également par des temps d’attente très longs pour les enfants.

L’administration propose de réaménager les horaires (en revenant à l’horaire initial 4 jours par semaine et en terminant à midi un jour).

Cette question ne saurait être tranchée sans un véritable débat qui impliquerait la communauté des parents dans son ensemble. L’administration a bien reçu le message.

-Créer un livret d’accueil à l’attention des nouveaux parents.

4) Questions diverses

Il est rappelé que les portables sont interdits pour les élèves de maternelle et de primaire en raison des risques pour la santé que l’utilisation de ces appareils entraine pour la santé des cerveaux encore en formation.

Pour les collégiens et les lycéens, les portables doivent rester dans les cartables et ne doivent en aucun cas être utilisés en classe, et surtout pas pendant les contrôles. Le règlement intérieur du lycée, signé par les parents est très explicite là dessus. Partant, nous estimons qu’il est nécessaire de faire prendre conscience aux parents de l’engagement que représente le fait de signer le règlement intérieur. Il y a un contrat de confiance, une parole engagée. Les parents doivent s’y tenir et jouer leur rôle en restant vigilants face à leurs enfants.

La question des horaires : deuxième!

Suite aux problèmes de sortie des élèves cette année une représentante du Comité des Parents a évoqué, lors du Conseil d’Ecole de novembre 2010 (voir compte-rendu en ligne), l’ « hypothèse d’une nouvelle consultation des parents concernant l’organisation de l’aménagement des horaires. En effet, compte tenu des embouteillages, il s’agirait de revenir à la sortie à 14h10 du lundi au jeudi (comme avant) et de sortir à 12h10 le vendredi (…). Et la direction de préciser à juste titre :« il faudra étudier soigneusement cette proposition afin de décider en toute connaissance de cause, et de manière définitive. »

On rappelle qu’il y a eu flottement d’une année avant l’application de la directive obligatoire du Ministère de l’éducation nationale réduisant le volume hebdomadaire de 2 h. Le débat  « comment appliquer cette baisse » n’a pas, de notre point de vue, eu lieu. Pétition contre cette diminution, parents opposés à ce une imputation à l’arabe (langue déjà parent pauvre du Glfl), parents préférant une demie journée... opinions exprimées lors de  « discussions de trottoirs ».

Toujours est-il qu’on découvre à la rentrée 2010 que chaque journée est raccourcie de 20 minutes. Temps pris sur la durée de la grande récréation,  et là on s’interroge sur le bénéfice réel pour des enfants petits de se voir raccourcir leur temps de pause et de récupération.

Nous appelons de nos voeux pour que le vent nouveau qui souffle sur notre école permette à tous les acteurs de débattre officiellement et en transparence de cette question :

-Faut-il une diminution de la durée des séances de cours, ou une diminution de la durée des pauses?

-Diminution de la durée de certaines séances plutôt que d’autres?

-Garde-t-on la situation inchangée (sortie à 13h50) ou passage à une demie-journée hebdomadaire (mercredi ou vendredi?)

-Quels seraient les impacts des différentes solutions (enfants, parents, enseignants, administration)?

Il est urgent que les représentants mènent des consultations et organisent cette prise de décision, en impliquant et informant les parents.